Un nouvel outil pour gérer l'agenda des médecins

Les acteurs sur le marché et leurs offres

La concurrence s'intensifie sur le marché de la prise de rendez-vous en ligne. Après Doctolib et mondocteur, qui se disputent le leadership, RDVmédicaux.com (groupe MyBestPro - Vivendi Village) perce à son tour en misant sur la permanence téléphonique médicale. « Aujourd'hui, 30 % du marché des rendez-vous médicaux passe par une structure de télésecrétariat. Chacune gère l'agenda d'une centaine de médecins », a argumenté Patrick Amiel, directeur général de RDVmedicaux.com, ce jeudi à Paris. La permanence téléphonique médicale représente 400 opérateurs en France, soit un potentiel 40 000 médecins libéraux. Pour se développer, RDVmédicaux a noué des partenariats exclusifs avec l'éditeur médical Eurice (agenda électronique), Medifil (télésecrétariat médical) et le syndicat des métiers de l'accueil téléphonique (SIST).

Ces collaborations permettent de proposer aux médecins l'offre de RDVmédicaux.com par le biais des permanences téléphoniques locales. Ainsi ils peuvent soit s'abonner mensuellement à la prise de rendez-vous en ligne pour 99 euros TTC par mois, soit choisir d'être facturés à l'unité d'un euro par rendez-vous réservé. La start-up a également détaché une équipe commerciale qui s'adresse directement aux médecins installés.

« Nous avons passé le cap des 100 permanences téléphoniques [partenaires] », affirme le directeur général qui ajoute que 4 000 praticiens libéraux sont déjà répertoriés sur la plate-forme.

13 000 avis de patients déposés

Selon les chiffres avancés par Patrick Amiel, 68 % des praticiens enregistrés sont des généralistes et 32 % des spécialistes (dermatologues, gynécologues…). Le nombre de rendez-vous en ligne réservés par mois est estimé à 150 000. L'autre atout de la start-up est la publication des avis des patients en ligne. « Le patient est invité à laisser un témoignage non médical. Nous utilisons un système de modération, précise Patrick Amiel, et nous avons rencontré l'Ordre afin de respecter le code de déontologie. » Seuls la ponctualité, l'accueil et l'ergonomie du site sont évalués. Les patients précisent s'ils ont été satisfaits (ou pas) du service, ils peuvent également recommander le praticien. « 13 000 avis ont été déposés, 97 % sont positifs. Les patients sont très demandeurs de ce système et les médecins apprécient », assure le patron de la plateforme.

Développer le téléconseil

En 2016, le groupe MyBestPro a reçu un soutien financier de Vivendi Village dont le montant n'a pas été précisé. Cette aide doit permettre de renforcer la force de vente, le recrutement, les campagnes publicitaires et le développement des outils. D'ici à 18 mois, RDVmédicaux.com espère convaincre 25 000 praticiens supplémentaires en ligne.

Le site souhaite également renforcer son offre « Wengo santé », une application de téléconseil où un médecin est joignable par téléphone. Depuis son ouverture en 2014, 1 200 appels ont été recensés. Ils sont facturés 2,50 euros la minute.